• Savoir dire NON !

    Savoir dire NON !

     L’éducation à mon « époque » était plus stricte que maintenant. Mes parents m’ont appris qu’il fallait être poli, dire toujours oui pour ne pas  déranger ou faire de la peine. Pourtant il y a des circonstances  ou des moments  dans la vie où il faut savoir dire non et ne pas tout accepter. Pour ma part j’ai du attendre une vingtaine  d’années avant de  pouvoir plutôt  savoir le faire.

    Toujours courber le dos n’est pas bon et fait preuve de faiblesse.

    Peu importe les circonstances qui m’ont données le courage de passer le cap. Mais je l’ai fait. Je crois que c’était un  jour ou la coupe était  trop pleine et  elle a débordée. On abuse souvent de la faiblesse des  gens on sait  qu’ils  sont  gentils qu’ils accepteront  tout ce que  vous allez leur demander. On appelle  ça de l’abus de pouvoir, ou de faiblesse.

    Pourquoi n’ose t-on pas  dire non ? La raison est simple, par peur d’être rejetée ensuite tout simplement. Il est vrai que la personne à qui vous allez refuser  un service par exemple et que vous aviez accepté  de faire pendant des années ou moins. La surprise sera très grande, elle ne comprendra pas pourquoi ce jour la vous avez décidé de  dire non. Elle mettra cela sur le compte de votre mauvaise humeur et  reviendra à la charge une  autre fois.

    Cette fois là  il ne faudra pas flancher et maintenir  votre Non et expliquer pourquoi. Vous trouverez  bien une raison  valable et sensée. Surtout  ne pas revenir en arrière. La personne  partira sûrement très fâchée mais peu importe. Vous aurez gagné !

    Croyez moi cela fait un bien fou d’avoir osé dire non.

    Le premier  pas est celui qui coûte le plus mais ensuite vous verrez il vous sera plus facile de le prononcer.

    J’adore les proverbes et celui-ci me plaît « La liberté de chacun commence ou s’arrête celle des autres ».

    Ce n’est pas pour cela  qu’il faut appliquer cela à la lettre et dire non à tout bout de champ non plus. Mais à partir du moment où cela devient répétitif et que  cela vous occasionne de la gêne alors là il faut  savoir le dire.

    Le mieux c’est que les choses  soient claires dés le début ainsi on évitera les problèmes.

    On sent très bien quand quelqu’un devient « collant » dérangeant. Il faut stopper cela dés le début et ne pas avoir peur de trouver les bonnes paroles pour expliquer pourquoi cela vous dérange.

    Sachez que ceux qui vous posent ce genre de problèmes  seraient les premiers à vous en faire la remarque  si cela se passait pour ou chez eux. Alors mettez  vous à leur place et imaginez ce qu’ils diraient.

    Vous seriez très surpris j’en suis  sûre.

    Bien sur cela fermera quelques portes mais c’est un choix. Il faut savoir ce que l’on veut, subir ou pas.

    La communication est importante et on ne le fait pas assez, mais  surtout ne vous  laissez pas faire, sachez  dire non !

    Ne faites rien en fonction des autres mais pour vous et votre  bien être tout simplement.

    Allez essayez au moins une fois.

    « Musique, ça bougeBon mardi »

  • Commentaires

    6
    Mardi 10 Avril à 07:36

    dire non aux autres c'est se dire oui.'......;JE LE PEUX  et je le veux

    5
    Lundi 9 Avril à 23:06

    Coucou Marie,

    comme tu as raison mais pour être capable de dire OUI il faut d'abord savoir dire NON.

    Ca n'empêche pas d'être gentil. Mais il faut comprendre pourquoi on dit Oui ou Non.

    Bon là dessus je te souhaite une bonne soirée, car tu es en Espagne. As-tu déjà dîné? Bisous.

    PS: mes tulipes ont été plantées plus avec acharnement qu'avec amour! J'ai dû me débattre contre une terre emplie de racines et  non de terre. Je n'arrivais pas à planter un plantoir en terre!

    4
    Lundi 9 Avril à 20:16

    NON ! Ah ouais : ça marche !

    3
    Lundi 9 Avril à 10:52

    Tout à fait d'accord , le oui d'accord mats pas trop, il faut savoir dire non  judicieusement, par expérience j'ai appris à le faire !

    Bonne semaine, bisous !

    2
    Lundi 9 Avril à 09:38

    Bonjour

    et bien je dirai OUI a ton article sur le NON he

     

    superbe chaud weekend en Lorraine, moyenne de 23 degrés, je me suis baladé en foret, loin du béton urbain

    1
    Lundi 9 Avril à 09:24

    Bonjour Miss,

    je te rejoins complètement dans ce que tu viens d'écrire, et si tu as mis une vingtaine d'années moi un peu plus mais je mets en garde les gens que j'apprécie et que je vois plonger dans cette situation.
    Il y a un dicton qui dit "trop brave, trop C..."

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.commentbody img {max-width:150px;height:auto;}