•  Coucou à vous tous et toutes, j’espère que la Toussaint s’est bien passé. ici beau temps on ne se serait pas cru au premier Novembre. On dirait que le temps est suspendu, c’est l’impression que cela me fait.je vous ferais  bientôt des photos de l’appart.

     Patience Sylvie, hihihi

    J’ai recommencé à marcher un peu le long de la plage, cela fait environ  trois kilomètres, pour moi c’est mon maximum. En rentrant je suis crevée et mes jambes ne me portent plus, petit nature que je fais là, hihihi

    La routine s’installe gentiment pour cet hiver mais avec du beau temps et des températures encore très agréables pour la saison 26°degrés.

    Pour le moment la résidence est calme nos voisins les plus proches des Espagnols sont corrects au dessus aussi ça va. J’espère que cela durera jusqu’au bout du séjour. J’ai confiance !

    J’espèrre que chez vous il ne fait pas trop froid  encore?

    Nous pensons souvent avec mon chéri que si nous étions restés dans le Tarn nous aurions du brouillard et de la pluie et du brouillard....berk !

    Parfois il faut savoir prendre des décisions rapides et nous avons cette chance de savoir le  faire.

    Quand on hésite trop parfois on fait des erreurs mais aussi quand on va trop vite, il faut bien doser, hihihi.

    Nous avons une vie de nomade et on l’accepte. Si on ne l’acceptais pas nous serions surement malade car souvent on se provoque inconsciemment des maladies car on se sent bloqués et que l’on arrive pas à s’en sortir.

    Bien sur ce n’est pas une généralité mais j’ai souvent constaté par moi même ou par des personnes que j’ai reçues en consultations que c’était souvent le cas. Pas facile c’est vrai mais il faut avoir du courage, de la volonté, et surtout le vouloir.

    Je sais que parmi vous certains et certaines sont en train de changer de vie et ce n’est pas tout le temps facile car il faut recommencer à zéro, mais il faut laisser le temps agir, lui laisser le temps d’évacuer le passé que l’on vient  de quitter, c’est le plus difficile. Pour d’autres ce sera un joie , un renouveau  mais le moment viendra où l’on risque de regretter ce confort de l’habitude qui est si  agréable car l’inconnu est toujours une inquiétude malgré tout.

    Pour d’autres la routine est difficile à vivre, surtout quand on vit seul ou seule, et hélas notre société actuelle ne donne pas la possiblité d’avoir des contacts faciles. Tout le monde est plongé dans son téléphone, dans son appartement où personne ne se dit bonjour, à croire que c’est devenu une insulte.

    Pourtant ce serait si facile, un sourire un petit mot juste ça.

    Bon je me suis encore écartée de mon sujet de départ,mais c’est parti tout seul et donc je  vous le transmet car j’ai pensé à des personnes  en particulier en écrivant je pense qu’elles se reconnaitrons.

    Bonne journée à vous toutes qui me restez fidèles malgré mes absences. Une grosse

    bise à vous tous et toutes.

    « Un peu de culture »

.commentbody img {max-width:150px;height:auto;}